Artistes invités

Frères Chapuisat 1.jpg

Les frères Chapuisat

Les frères ont reçu une formation artistique à l'étranger pendant plusieurs années avant de se retrouver à Genève en 2001, où leurs expériences contrastées les ont amenés à s'intéresser aux études spatiales. Leurs constructions transforment l'espace, retournent les frontières intérieures et extérieures et jouent avec la perception d'une réalité subjective.

 
Stéphanie Pothier.JPG

Stéphanie Pothier

En choisissant la sculpture comme moyen d’expression, Stéphanie Pothier a également fait le choix d’axer son travail autour des méthodes de fabrications respectueuses de l’environnement. Le recyclage, le béton, la pierre, les peintures naturelles et les végétaux font partie de ses matériaux de prédilection. L’artiste s’emploie à distiller des messages soufflés par la mémoire de ses ancêtres.

 
Photo_internet.jpg

Pamela Hardenburg

Pamela est une artiste pratiquante, professeure de sculpture. Elle est experte pour le Baccalauréat d'art international. Elle vit et travaille à Londres et visite fréquemment Leysin depuis ses études universitaires à l'American College of Switzerland, Leysin.

 

Pascal Bérod

 

 
René Progin.jpg

RENÉ PROGIN


Né à Fribourg, René Progin a connu une première passion, la course motocycliste en catégorie side-car. Après un titre de vice-champion d’Europe il a rencontré Jean Tinguely au cours de sa participation au championnat du Monde Motocycliste. Devenus des amis, celui-ci lui fait découvrir le monde de l’art et surtout celui de la sculpture. Après avoir collaboré avec Jean Tinguely entre autres dans son atelier de La Verrerie, la sculpture devient sa passion et est aujourd’hui sa principale activité.

 
Olivier Estoppey (1).jpg

Olivier Estoppey

Olivier est un artiste prolifique, ses idées ont peu de limites. Chacune de ses expositions est pour lui l’occasion de développer un thème précis, différent à chaque fois mais d’une cohérence visible, la représentation humaine. Sa technique est violemment expressive en même temps que parfaitement maîtrisée.

14. Eiswelt Portrait Konstantin Evdokimow sw-77ae550f.jpg

Konstantin Evdokimov

Depuis 2002, Konstantin se spécialise dans le travail de la neige, de la glace, de la roche, du bois mais aussi du métal afin de créer des compositions sculpturales diverses.

 
Simon Wunderlich.jpg

Simon Wunderlich

Simon Wunderlich vit et travaille à Bâle, en Suisse. Il a reçu sa formation artistique en Allemagne, en Espagne, aux Etats-Unis d’Amérique, mais aussi en Suisse. L’intérêt général de son travail porte sur le questionnement de la perception de la réalité afin que les spectateurs puissent accéder à un sens plus profond de la conscience.

 
Caroline Brisset 6.jpg

Caroline Brisset
Caroline Brisset a fait de l’acier sa matière de prédilection, qu’elle révèle grâce à la sculpture, l’installation ou la performance. A travers ses œuvres, l’artiste tente inlassablement de modifier les particules invisibles du métal, d’en déplacer les atomes jusqu’aux limites de leurs capacités afin de provoquer un décalage dans l’habitude et atteindre le moment où l’apparence de la matière est en contradiction avec sa constitution. Ce ne sont pas des représentations d’idées ou de sentiments mais bien des manifestations palpables du métal, à travers sa forme, son volume, sa température, son équilibre et la poétique qui en émane.

 
Dominique Andreae.jpg

DOMINIQUE ANDREAE
Dominique né en 1958 et autodidacte. Doué de créativité et d’un savoir-faire hors du commun, il découpe, assemble, soude, imagine et donne une âme à tous ce qu’il touche.
Il construit presque tous du plus petit au plus grand allant de 3 kg à 6 tonnes pour sa plus grande sculpture.
Cela fait vingt ans qu’il crée de son imagination ou sur commande, des meubles, des barrières, des escaliers en métal et des animaux de toutes espèces avec du fer à béton ou d’anciennes machines agricoles.

 
Gilles Lansard 1.jpg

Gilles Lansard

Chevillé aux terroirs savoyards, photographe professionnel depuis 1983, Gilles Lansard s’attache à faire partager hors des sentiers battus, toute la richesse et la diversité du territoire des Alpes du nord.

static1.squarespace.jpg

Nicolas Vaudroz

Né à Lausanne en 1976, il a grandi dans les Alpes suisses - Leysin, en constant échange avec la nature. Après sa maturité artistique à Genève, il parcourt le monde, s’arrêtant partout où il est inspiré ; Nouvelle-Zélande, Etats-Unis, Autriche, Australie, Inde, Afrique du Sud, Japon, Argentine, Pérou… Artiste en résidence sur la planète terre, Nicolas est en recherche de l’origine de toute chose. Une quête qui se tourne vers l’intérieur comme l’extérieur, sondant les possibilités et chemins lui permettant de remonter jusqu’à la source. Explorant ce monde duel et ses complexités, ses mystères et ses beautés. Ses oeuvres sont des expressions de ces étapes, des manifestations de ses ressentis, des propositions de l’Âme.

 
LPVD'A.JPG

LPVDA

Des années de pratiques lui ont permis de créer son propre style, reconnu et apprécié. Chaque projet est étudié conjointement, en gardant l'envie et le souhait de concevoir des dessins qui touchent et soient pour tous, de poser sa poésie sur les parois. L'art est pour lui, un message subtil passé avec des pinceaux, un simple crayon, un spray ou sa ponceuse et ses papiers de verre.

 
IMG-20170401-WA0000.jpg

Jane Burt

Une artiste vivant et travaillant à Leysin, elle a réalisé des expositions internationales. Elle travaille principalement avec des matériaux recyclés, avec un intérêt marqué pour la nature, la conservation et le changement.

 
Raoul Thonney.png

Raoul Thonney

Dès 1980, il commence ses premières sculptures en fer et béton comme hobby et en 2010 il en fait son métier à plein temps. L’art cinétique suivra naturellement dès 2012 lors d’un hommage à Jean Tinguely.

 
Pascal Bettex.jpg

PASCAL BETTEX
Depuis toujours, l’ingéniosité technique industrielle de l’aube du XXe siècle fascine Pascal Bettex.
D’où son rêve « redonner vie à des mécaniques anciennes pour les dévoiler au public de manière ludique ». Ainsi, chignole et vilebrequin – entre autres merveilles d’antan – ornent-ils chacune de ses élucubrations mobiles depuis ses premiers essais, en 1999.
« Loin de tout message tragico-moralisateur ou psycho-déprimant », Pascal Bettex cherche à égayer, charmer et surprendre. « Mon rôle consiste à susciter la joie et à activer les zygomatiques ». Une conception de l’art qui fonctionne puisque les créations de Pascal Bettex figurent dans nombre de collections européennes, mais aussi aux USA, en Lettonie et en Chine.